mardi 20 juin 2017

Encore un attentat à Paris !

attentat à Paris
L’incompétence du gouvernement Macron mis en avant par cet énième attentat islamiste.

L’homme qui a foncé ce lundi après-midi avec sa voiture chargée d’une bonbonne de gaz et d’armes sur des gendarmes sur les Champs-Élysées à Paris est un islamiste radicalisé. Âgé de 31 ans, il était fiché S.
Sa carte d’identité a été découverte dans le véhicule en partie calciné. Issu d’une famille salafiste, Adam Dzaziri était fiché S (pour Sûreté de l’État) depuis 2015. Ce, en raison de son appartenance à la « mouvance islamiste radicale ». Il n’avait toutefois jamais été condamné par la justice.
« On s’était plaint auprès du maire car ils organisaient tous les week-ends de grandes réunions tous volets fermés avec plusieurs dizaines de personnes », avec tous « les hommes en longue robe blanche ». « Ça a duré pendant plusieurs années, mais ça c’était calmé depuis deux, trois mois », a confié la voisine à l’AFP.
Une bonbonne de gaz, une kalachnikov, deux armes de poing et un important stock de munitions ont été retrouvés dans le véhicule de l’assaillant. Il y avait de quoi « éventuellement faire sauter cette voiture », a indiqué de son côté le ministre. Un mode opératoire et une cible préconisés par les djihadistes.
Selon son père interrogé par l’AFP, Adam Dzaziri « avait une arme qui était déclarée, il s’entraînait au tir ». Il bénéficiait d’un permis de détention d’arme, selon une source proche du dossier.
Source.

Par chance, ce terroriste musulman est mort avant d'avoir fait un carnage.
Remarquez que ce musulman fiché S avait un permis de port d'armes. On voit bien que ce gouvernement tout comme le précédent ne fait rien pour protéger les français de la menace terroriste. Aussi je vous invite à rejoindre notre parti politique : http://securite-francaise.blogspot.fr

mercredi 29 mars 2017

Contrairement à ce que disent la gauche et la droite, la France ne peut pas être réduite à une simple idée

La France doit faire face à des hordes sauvages de "chances pour la France". Le mérite de cette montée de la violence ainsi que du délabrement de la France revient autant à la droite qu'à la gauche. Souvenez-vous en quand vous irez voter.

En paraphrasant Manuel Valls que j'ai entendu sur BFM ce matin, je dirais : "Devant la crainte de voir la gauche et la droite accéder encore au pouvoir, nous n'avons pas d'autre choix que d'appeler à voter Front National".

A lire :
Montluçon : en dix jours, Zaki et ses zamis ont tué trois anciens, violé, volé…
Ils veulent imposer une république islamique en France avec privation des libertés fondamentales

la France va t'elle survivre ?

La France va t-elle survivre alors qu'elle est attaquée de tout côté et qu'elle n'est déjà plus une nation mais seulement une idée dans l'esprit de quelques patriotes qui veulent conserver les valeurs qui ont fait de la France le grand pays libre et indépendant qu'il était il y a encore quelques années.

"La France est une idée": la formule de Hollande lancée par... Nicolas Sarkozy

Même si je ne suis pas à 100% d'accord avec les idées du Front National, que je ne siège plus au bureau du FN93 et que je n'ai plus ma carte du parti, j'appelle solennellement à voter Marine Le-Pen au 1er et au 2ème tour.
Elle est pour moi, la seule à pouvoir encore sauver la France de la faillite financière qui nous guette, de l'inexorable augmentation du chômage, de la précarité et des taxes et également à éviter à notre pays de nouvelles pertes humaines dues au terrorisme islamique.
Aussi, en mon âme et conscience, je demande à tous ceux qui aiment la France de donner leurs voix à Marine Le-Pen.

Je compte sur vous !
Thierry Cumps

jeudi 23 mars 2017

Les gouvernements européens ont trahi leurs peuples !

Depuis quelques années, nos pays européens sont victimes d'attentats islamiques. Il semble que la seule réponse de nos gouvernements ait été de proclamer haut et fort qu'ils n'avaient pas peur (car nos dirigeants sont solidement protégés, ce qui n'est pas le cas du citoyen landa).
Allons nous continuer à bruler des bougies et à pleurer nos morts sans autre réaction ?
Ceux qui nous dirigent ont trahi notre pays. Ils ne méritent pas notre respect. Ils ne méritent pas notre soutien. Les français, comme les autres peuples européens, doivent tirer les conséquences des évènements qui nous arrivent et se faire eux-même leurs propres conclusions.
Je suis et je serai toujours du côté du peuple.
Thierry Cumps

mercredi 22 février 2017

Mais que fait le gouvernement ?

Territoires de la république française abandonnés aux dealers.
Lire ici !

Les policiers continuent à être victimes de la violence des racailles.
Lire ici !

Marin n'a pas attaqué les policiers, il ne deale pas de la drogue et le pire c'est qu'il est blanc. Aussi les médias et le Président de la République l'ignorent alors qu'il a risqué sa vie pour sauver un couple d'honnêtes citoyens.
M. le président de la République, messieurs les médias, faut-il être un voyou (noir ou arabe) et agresser les policiers pour que vous preniez notre défense?
Lire ici !

dimanche 30 octobre 2016

Thierry Cumps, candidat au changement pour botter le cul aux politiciens corrompus

Thierry Cumps

Le malheur de la France d'aujourd'hui, c'est d'être gouvernée par des professionnels de la politique n'ayant ni talent, ni compétence, ni intégrité morale et donc prêt à toutes les compromissions, à toutes les lâchetés.
Il faut bien le dire, nos hommes politiques sont corrompus par l'argent et le pouvoir. Bien peu ont un casier judiciaire vierge.
Dans la sécurité ou dans la police, nos casiers judiciaires sont vierges, pourquoi ne pas exiger la même chose pour nos hommes politiques ?
Bien sûr, plus de la moitié de nos élus perdraient de facto leur mandat car bien peu d'entre eux n'ont rien à se reprocher.

J'ai déjà publié des livres sur ce que je ferais si j'étais président de la République française mais en voici un court extrait :
- Tolérance 0 envers les criminels.
- Rétablissement de la peine de mort pour les terroristes et les assassins pédophiles. 
- Suppression de toutes les subventions non nécessaires à l'intérêt public comme la réserve parlementaire.
- Exiger la transparence totale sur les dépenses publiques, puis restreindre celle-ci afin de diminuer la dette publique.
- Donner la préférence aux français.
- Appliquer la loi concernant les clandestins. La France ne doit plus être la poubelle du monde.
- Demander aux musulmans qui souhaitent rester en France de se conformer aux lois républicaines ou à émigrer vers l'un des 57 pays musulmans (la hijra est censée être une obligation pour les musulmans).
- Organiser des référendums auprès de tous les français lorsque des décisions politiques importantes doivent être prises.

Mes ambitions :
Servir l'intérêt général des électeurs : plus de sécurité, moins d'impôts, plus de transparence, plus de participation des électeurs aux prises de décision, moins de favoritisme, moins de clientélisme, moins de corruption, plus d'emploi, moins de chômage.
Je ne suis pas naïf. Je sais bien qu'on ne change pas des mauvaises habitudes du jour au lendemain. La plupart des élus de droite comme de gauche ont servi leurs propres intérêts et ceux de leurs amis. Pourtant, j'appliquerai une politique juste et honnête dés les premiers mois de mon mandat et je rendrai des comptes sur toutes mes décisions.

Mes convictions :
Je veux garantir la liberté d'expression en France, l'égalité homme - femme (qui n'existe pas dans les 57 pays islamistes de l'OCI), donner du travail pour tous en diminuant les charges des entreprises, faire en sorte que la justice et la police soient plus efficaces, redonner le pouvoir au peuple.
Élevé dans des écoles militaires avec des camarades de diverses origines et de diverses couleurs, je ne connais pas le racisme. De nos jours, c'est le racisme anti-français et le racisme envers les juifs qui se développent le plus.

Partagez ma déclaration sur les réseaux sociaux si vous partagez mes opinions.

Seules, nos voix ne comptent pas. Mais tous unis, nous avons le pouvoir de changer l'Histoire.
Thierry CUMPS

Le principe de la République française est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
Article 2, titre 1er de la constitution française.

Coluche